Sunday, August 12, 2007

Mouvement pour l'immobilisation de L’Homme de Calder


Cette sculpture est en phase avec son environnement pourquoi vouloir la déplacer ?

Cette œuvre célébrant le mouvement, le progrès et l’advenir humain ne pourrait trouver meilleure emplacement que sur son site actuel !

Relocaliser L'Homme de Calder au bord d’un vaste terrain vague serait le condamner à l’insignifiance, le dépouiller de son âme et son impact culturel en tant que figure emblématique et vivante du renouveau culturel Montréalais.

Car oui, l’Homme de Calder vit, danse, chill, groove, palpite, bois même du Guru à l’occasion là où il est !

Lieu de communion entre les hommes, l’espace urbain et la musique, symbiose réussie entre la vie et l’art, la statue est le Piknik ne font désormais plus qu’un.

M. Lapointe invitez donc vos touristes à sortir des sentiers battus (ils vous en seront très reconnaissants) à venir passer un dimanche après-midi au Piknik afin qu’ils puissent constater par eux-mêmes que Montréal est une ensemble vivant, une ville trop chill et trépidante vibrant au cœur de la musique (et du beat) !

Calder lui-même triperais à voir qu’à chaque Dimanche des milliers de Montréalais et de citoyens du monde entier convergent sur ce magnifique site pour y vivre une expérience culturelle des plus authentiques.

Je suis tellement choqué par cette idée farfelue que j’ai décidé de créer un groupe Facebook pour barrer la route à ce projet ignoble: Gardons L’Homme de Calder sur l’Ile Ste-Hélène !

Je vous invite à relayer cette cause autour de vous et sur vos blogs et à contacter le maire de Montréal pour lui faire part de votre manière de penser !

AR

5 comments:

jean ju said...

300% d'accord de garder l'homme de Calder là ou il est !

Michel Leblanc said...

Comme pour la joute qui a été déménagée d'Hochelaga pour le quartier des affaires, L'Homme de Calder serait plus apprécié par plus de gens au coin De Parc/Des Pins. Juste à l'entrée de la montagne et de sa nature enivrante. Comme dans une est possible de cer les meubles et les tableaux, nous devrions en faire autant des oeuvres publiques. S si la vocation initiale pour laquelle l'oeuvre avait été créée, n'existe plus. Nous avons un chef-d'oeuvre dans un garde-robe. C'est un beau garde-robe, mais ça reste caché et c'est infiniment triste.

Bravo aux Piknik électronique pour avoir fait découvrir le garde-robe à plusieurs Montréalais, mais ça reste tout de même un terrain vague qui n’est utilisé que quelques soirs par été. Je vous mets au défi de me montrer qu’une seule photo de cette œuvre en hiver?

Andres Restrepo said...

Voici notre galerie maison des photos de l'homme de Calder en hiver:

Merci à Jean Julien, Katheline ainsi qu’à Flickr.com, la communauté la plus hot de partage de photos
en ville !

http://flickr.com/photos/48889101732@N01/495383642/
http://flickr.com/photos/right-on/306695947/
http://flickr.com/photos/right-on/306695921/in/photostream/
http://flickr.com/photos/mtlweblog/232763055/
http://flickr.com/photos/jjbean/68035001/
http://flickr.com/photos/estimmel/66869741/
http://flickr.com/photos/estimmel/66869306/

APPEL À TOUS !

Soutenez la cause ! Aidez-nous à empêcher la déportation de l’Homme de Calder !

- Invitez un max de vos amis à s'inscrire au groupe de soutien Facebook: http://www.facebook.com/group.php?gid=4611841591
- Convertissez les membres du groupe dissident à rejoindre notre groupe
- Proposer des projets artistiques et amenez des artistes sur le groupe
- SOYEZ ACTIFS, PASSEZ LE MESSAGE !

2 LEGIT 2 QUIT (MC Hammer)

Marc Snyder said...

Bonjour Andres,

Je m'appelle Marc Snyder et, en plus d'être un blogueur depuis plusieurs années, j'ai un mandat comme conseiller politique auprès de la mairesse de l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal, Helen Fotopulos.

Les espaces qui se sont libérés au sud de l'intersection du Parc-des Pins lorsque l'ancien échangeur a été démantelé sont des terrains (il y en a trois) qui appartiennent à l'arrondissement du Plateau. Déménager L'Homme n'a pas été un projet que nous avons étudié, ni de près ni de loin. En fait, nous n'en sommes qu'à consulter les gens sur la vocation de ces terrains, nous n'en sommes pas à des projets spécifiques et nous ne le serons vraisemblablement pas avant l'an prochain. Nous annoncerons en septembre les modalités de la consultation de cet automne sur la vocation des terrains.

Respectueusement.

Marc Snyder
Conseiller politique
Cabinet de la mairesse d'arrondissement
Arrondissement du Plateau-Mont-Royal

Andres Restrepo said...

Merci du update Marc.

Comme plusieurs opposants au déménagement, je suis d'avis que la ville devrait plutôt encourager un artiste d’aujourd’hui et marquer son époque à travers une nouvelle œuvre monumentale, actuelle et représentative de son temps; au lieu d’aller saboter l’aura et l’authenticité d’un site culturel exceptionnel comme celui de l’Ile Ste-Hélène… On surveille le dossier de près.