Thursday, August 28, 2008

Fine Canadian Cheese Wins 19 International Awards

19 fine Canadian cheeses and 2 dairy products (butter, yogourt) were selected by a panel of 30 independent expert judges to receive international awards and special recognition for their excellence at the 2008 American Cheese Society Competition.

Hosted by The American Cheese Society - a non profit trade organization that encourages the understanding, appreciation, and promotion of farmstead and natural specialty cheeses produced in the Americas and Canada - this annual competition was establish to reward and give positive recognition to those cheeses that are of the highest quality in their aesthetic evaluation (i.e. flavor, aroma, and texture), as well as their technical evaluation.

Canadian winners stood out from 1,149 cheeses and dairy product entries submitted by 181 producers from 30 states and 3 Canadian provinces. The award winners were announced at ceremony held last July at the Merle Resking Theatre in Chicago.

21 Canadian cheeses and dairy products won awards in 16 categories. Medal count for Canada goes as follows: 8 Gold, 8 Silver and 4 bronze.

Winning Canadian dairy products include:


GOLD MEDALS (8)

Cheese: Snow Goat - Brie Triple Crème
Category: Triple Crème Soft Ripened - All Milks (cream added blue cheeses excluded)
Producer: Saputo / Fromagerie Alexis de Portneuf

Cheese: Fleurs des Monts
Category: Open Category Sheep's Milk and Mixed Milk Cheeses (aged 60 days or more)
Producer: La Moutonnière Inc

Cheese: Sentinelle
Category: Open Category Made from Goat’s Milk
Producer: Fromagerie Le Détour

Cheese: Fin Renard
Category: Open Category Made from Cow’s Milk
Producer: Fromagerie Bergeron Inc.

Cheese: Feta dans l'huile aux herbes
Category: Flavor Added: Spices, Herbs, Seasoning, Fruits - All Milks
Producer: La Moutonnière Inc

Cheese: Feta
Category: Feta Made from Sheep’s Milk
Producer: La Moutonnière Inc

Cheese: Saputo Feta (plain)
Category: Feta Made from Cow’s Milk
Producer: Saputo Cheese GP

Butter: Goat Butter
Category: Butter Made from Goat Milk
Producer: Liberte


SILVER MEDALS (8)

Cheese: Avonlea Clothbound Cheddar
Category: Cheddars Wrapped in Cloth, Linen (aged over 12 months)
Producer: Cows Inc.

Cheese: Neige de Brebis
Category: Cheeses Made from Sheep’s Milk and/or Mixed Milks
Producer: La Moutonnière Inc

Cheese: Lotbinière
Category: Emmentaler Style Made from Cow's Milk with Eyed Formation (Swiss, Baby Swiss, etc. Excluded: Gruyere, Swiss style and Mountain style cheese)
Producer: Fromagerie Bergeron Inc.

Cheese: La Sauvagine
Category: Open Category Made from Cow’s Milk
Producer: Saputo / Fromagerie Alexis de Portneuf

Cheese: Patte Blanche
Category: Open Category Made from Goat’s Milk
Producer: Fromagerie Bergeron Inc.

Cheese: Le Clandestin
Category: Open Category Made from Sheep’s Milk
Producer: Fromagerie Le Détour

Cheese: Saputo Provolone
Category: Pasta Filata Types - Provolone, Caciocavallo - All Milks
Producer: Saputo Cheese GP

Cheese: Woolwich Dairy Triple Crème Goat Brie
Category: Triple Crème Soft Ripened - All Milks (cream added blue cheeses excluded)
Producer: Woolwich Dairy Inc.


BRONZE MEDALS (5)

Cheese: La Dame du Lac
Category: Fat Free and Low Fat Cheeses (Limited to cheeses with 3 grams or less total fat per serving size)
Producer: Fromagerie Le Détour

Cheese: Yogurt-Style Goat Fresh Cheese, Honey
Category: Fresh Goat Cheese - Flavor Added (Cheeses flavored with floral, fruits, liquors, citrus, berries, cacao.)
Producer: Liberte

Cheese: Le Coeur du Nectar (Pomegranate & Raspberries)
Category: Open Category Made from Goat’s Milk
Producer: Saputo / Fromagerie Alexis de Portneuf

Cheese: St-Honoré
Category: Triple Crème Soft Ripened - All Milks (cream added blue cheeses excluded)
Producer: Saputo / Fromagerie Alexis de Portneuf

Yogourt: Plain 2% Yogourt
Category: Yogurts (made from all milk sources)
Producer: Liberte

The All You Need is Cheese Podcast wants to congratulate all winners who work daily to bring dairy excellence to our dinning tables here and around the World.

We also want to take this opportunity to thanks Christy Rhodes and her team at the American Cheese Society for helping us produce this post.

For more details about this competition please visit the American Cheese Society's website at www.cheesesociety.org

Or simply send us a shout via our Facebook Fan Page!


AR.





Monday, August 25, 2008

User-Generated Casting: Captain America (The Movie)


Existe-t-il un domaine où le Web 2.0 n'as pas encore fourré son gros nez ! J'en doute fort comme en témoigne ce casting "User-Generated" ou casting généré par des usagers en vue d'une potentielle adaptation du comic book Captain America (The Movie).

Thursday, August 21, 2008

Idéaux et débats: suite

Préambule
M. C, mon nom est Andrés Restrepo et je ne me cache pas derrière l’anonymat lorsqu’il vient le temps d’endosser l’expression de mes opinions.

À votre plus grand désarroi, j’ai le malheur de vous annoncer que les opinions exposées dans mon dernier billet vont au-delà de la simple envolée lyrique!

Petit cours d'histoire
Depuis l’aube de la raison, à défaut d’établir des faits ont pose des hypothèses, pour votre culture personnelle sachez que cet exercice de l’esprit consiste à émettre une proposition ou une explication (ex : les policiers tuent - accidentellement ou pas - des citoyens dans une pays où la peine de mort n'est pas en vigueur par incompétence ou manque de préparation) que l'on se contente d'énoncer sans prendre position sur sa véracité.

Mes hypothèses et celles des médias n’ont donc aucune véracité par définition (la véracité des ces hypothèses sera établie à la fin de l'enquête de déontologie en cours où on saura si les policiers ont oui ou non bien fait leur travail). La valeur intrinsèque des nos hypothèses - que vous accusez à tort de vouloir fomenter la haine envers la police - est d'explorer les explications possibles d’un incident malencontreux.
Mon billet dénonçait l’attitude qui consiste à émettre des hypothèses très probablement fausses sur le déroulement précis des évènements du 9 août pour étayer ses dires et sa façon de penser, accompagnés de préjugés négatifs envers la police et le SPVM en son ensemble.

Acharnement futile
Vous acharner à nous expliquer cette partie de la définition est un exercice inutile et puéril tant il réconforte votre vanité intellectuelle donc de grâce: arrêtez d'être aussi borné et vaniteux.

M.C, vous vous portez tellement à la défense des policiers que c’est à ce demander si vous n’êtes pas à la solde de leur département de relations publiques, si vous n’en étiez pas un sheriff dans une vie passé ou si vous ne fantasmez pas à tous les soir d’en être un dans celle-ci (ça aussi c’est des hypothèses, pour la définition voir 3ième paragraphe)!

Au-delà de votre style littéraire rococo à souhait, vous semblez également exceller dans l'art de la calomnie; sinon comment expliquer le plaisir malsain que vous prenez à déterrer le passé criminel du grand frère; qu'apprendrons nous lors de vos prochains billets que son père travaille au noir, que sa mère conduit avec un 48h!

Le regard perçant des aigles
En voyant que l'intention de votre billet n'était point de chercher à comprendre les circonstances entourant la mort du jeune Villanueva mais plutôt de faire le procès de sa famille et prendre la défense des policiers contre vents et marrées (comme si leur puissants avocats allaient avoir besoin de votre aide...), je me suis fait un devoir dans cette tribune de montrer l’autre coté de la médaille; le coté sale et imparfait d’un monde où les faibles subissent trop souvent l’injustice des forts, un monde que la vie vous à épargné de voir ou que vous refuser tout simplement de voir du haut de votre tour d’ivoire…

Nuances
Je ne hais pas la police; mais si selon vos standards porter un regard critique sur leur travail l'est et bien condamnez moi, je suis coupable dans votre tribunal. Aussi, je crois profondément que tous les policiers ne sont pas des assassins psychopathes bien que je suis aussi convaincu que la plus part d'entres eux on surement déjà côtoyé des collègues ayant fais preuve d'incompétence. De la même manière, je sois convaincu que tous les jeunes membres des communautés ethniques ne sont pas tous des délinquants ou des criminels même si la plupart d'entre eux on déjà côtoyé ou côtoient des "racailles". Je crois aussi que les humains sont faillibles et que persister à ne pas apprendre de nos erreurs est diabolique.

Clairvoyance
Vous m’accusez de ne pas vous comprendre… au contraire, je vous comprends tellement que je vous lis entre les lignes et voici ce que je lis: le but désavoué de votre fameux billet est d’aménager un terreau fertile aux idéologies de droite au Québec.

Monday, August 18, 2008

La Poursuite de l’Excellence

Ce billet est une réaction directe au billet consigné sur le blogue Montréal à moi publié le 14 Août dernier:

Cher M. C merci de prendre le temps de partager vos opinions et la somme de vos recherches sur le passé trouble du jeune Dany Villanueva. Les idées et les faits relevés dans votre billet du 14 Août dernier constituent un excellent complément d’information qui permettra sans doute, dans l’attente des conclusions de l’enquête en cours, aux citoyens concernés et convaincus de la nature infaillible de l’Autorité de se faire leur propre idée sur les circonstances entourant la mort du jeune Fredy Villanueva.

Bien qu’articulé et fort documenté, votre discours comporte cependant plusieurs failles rhétoriques et une portée fort dangereuse; notamment en ce qui a trait à sa prétendue objectivité et la subjectivité que vous reprochez aux autres…

Vous dites ne pas vouloir vous prononcer à savoir s’il a eu bavure ou non et suggérez qu'à ce stade-ci nous poser cette question est impertinent alors que cette question est l'enjeu central de tout le débat entourant le décès du jeune montrélais. Pire encore vous semblez suggérer que quelle que soit la réponse à cette question la victime (ou tout de moins son frère, Danny) à mérité ce qui lui est arrivé... Et après vous osez traiter les médias de tenir un discours dangereux... votre projection l'est tout autant!.

Vouloir détourner le débat de la question centrale - a-t-il eu bavure ou non? - est une posture rhétorique subjective à souhait. Et vous, mieux que quiconque, devriez prêcher par l’exemple!

Je vous accorde que le frère, un délinquant notaire, était fautif, mais des doutes raisonnables me poussent à croire que la manière dont cette l’interpellation s’est déroulée l’était tout autant, sinon comment expliquer un bilan aussi désastreux…

Vous semblez également suggérer que seule la version des policiers saura nous éclairer sur les véritables circonstances entourant cette mort et plus encore insinuer que la parole des habitants de Montréal-Nord ainsi que celle des témoins directs de la scène n’a aucune valeur!

Croyez-vous vraiment qu’un policier ça été génétiquement modifié à l'académie de police pour ne pas mentir, plus mentir (car aux dernières nouvelles les policiers étaient encore des humains)? Sachez au contraire que c’est lorsqu’on a tout à perdre (carrière, respect, réputation) qu’on a toutes les raisons du monde pour transvestir les faits et les adapter à l’agenda de nos intérêts, surtout lorsqu’on sait pertinemment que notre version de ceux-ci aura préséance sur toutes les autres versions entendues…

En ne peut à ce stade conclure hors de tout doute que les policiers sous enquête mentirons, mais certes qu’ils puissent le faire reste une éventualité que vous n'évoquez tous simplement pas (et ça ça m'agace beaucoup...). Le but de ce billet, ainsi que celui de mon billet précédant n’est pas d’élever des suppositions en faits, mais seulement de soulever des doutes raisonnables.

Votre billet quant à lui cherche à détourner le débat sur le fait qu’on ait simplement tenté (et échoué selon moi) d’interpeller un criminel en flagrant délit (bris de condition) et que les médias sont pas assez objectifs lorsqu'ils soulèvent l'hypothèse d'une potentielle bavure. Ce qu’on retient ironiquement de votre traitement soi-disant objectif de l'information, c'est que vous semblez faire l’apologie du même discours tendancieux que vous reprochez tant aux médias sensationnalistes: soit de suggérer une certaine compréhension des faits pour servir les intérêts d’un certain agenda ou vision politique...

Donner sans confession le bénéfice du doute aux policiers et condamner les criminels sans appel; ça c'est dangereux, très dangereux!

L’Autorité peut faillir en luttant contre les maux qui gangrènent la Cité, faillir au point d'en devenir à son tour le cancer. Nous faisons des policiers les dépositaires d’une violence légitime. Il est de notre devoir de citoyen de nous assurer que ce pouvoir est utilisé à bon escient ou en payer les frais...

Vous dites qu’on met trop de pression sur les policiers, moi je dis et avec raison!

Que tous les policiers qui sont incapables de la gérer comme il se doit fassent autre chose.

Leur badge ne les dispense pas d’avoir des comptes à rendre; au contraire, ils sont d’autant plus redevables du simple fait qu’ils incarnent l’essence même des valeurs qui fondent nos sociétés démocratiques: égalité, justice, liberté d’expression.

Eux mieux que quiconque devraient prêcher par l'exemple...

Conclusion

Dans les médias l’incompétence peut être tendancieuse.
Dans la police l’incompétence peut être meurtrière.

« With great Power comes great Responsibility »; et je suis le premier à encenser le travail de tous les gardiens de l'ordre pesant le poids de ces mots et vivant l’exercice de leur fonctions activement engagés à la poursuite impérative de l’excellence.

Finalement, j'espère plus que quiconque qu'au bout de l'enquête en cours on apprendra que les policiers en cause auront brillé par leur excellence...

Monday, August 11, 2008

Bavure Policière, Émeutes et Confusion à Montréal-Nord

Nous avons tous vu les images diffusées des émeutes à Montréal-Nord hier soir; quoi rajouter de plus au bruit médiatique qu'une liste des principaux résultats pour la requête: montreal+nord+emeutes sur YouTube...

Voir n'est pas comprendre et c'est pourquoi une enquête chargée de faire la lumière sur ce cas flagrant d'incompétence policière est-en cours nous dit-on. L'enjeu de cette investigation sera de prouver si oui ou les agents de la SPVM impliqués était bel et bien en danger éminent de mort; la seule raison valable qui aurait pu justifier légalement leur geste...

D'ici là des nombreuses questions resteront sans réponse, des questions cruciales puisqu'ils mettent en cause la valeur de nos serviteurs publics, des questions importantes et cruciales comme:

  • les jeunes interpellés était-ils vraiment armés?
  • les policiers était suffisamment expérimentés pour opérer dans ce secteur de la ville?
  • l'opération policière qui c'est soldée par la mort d'un jeune fut-elle adéquatement planifiée et exécutée?
  • l'arrestation du frère de la victime était elle légitime?
  • la SPVM devrait-elle revoir l'ensemble de son modus operandi en matière de délinquance et ganstérisme juvénile ou simplement sa manière d'interagir avec les membres des communautés ethniques?
  • la répression et l'intimidation sont-ils le meilleur moyen pour lutter contre la délinquance, le gangstérisme et l'aliénation juvénile?
N'en déplaise à Sarkozy, Berlusconi, Dumont et tous les tenants des idéologies de droite réémergeants dans l'ensemble de pays industrialisés la réponse à cette dernière question est un NON catégorique.

La haine attise la haine; Mathieu Kassovitz nous offrira un poignant témoignage dans son film culte du même nom, mais au-delà du naturalisme cinématographique, les échecs des politiques répressives sont nombreux et bien documentés:

En Amérique centrale, région aux prises avec ce grave problème où les gangs défraient la chronique au quotidien, bien que violents et hors la loi à souhait, les gangs et les jeunes servent souvent de boucs émissaires aux gouvernements corrompus en place:

Il est évident que la politique répressive des gouvernements centraméricains est un échec. Elle semble avoir aggravé le problème, radicalisant les pandillas et les maras et de déclenchant une spirale de la violence faite de vengeances et de représailles. Cette répression est contre-productive en ceci qu’elle est peut-être en train de générer un nouveau type de gangs “étatiques”, dont l’objectif est maintenant de défier l’Etat. De plus, aucune répression ne saurait régler les problèmes sous-jacents qui sont à l’origine de ces phénomènes sociaux.

Les gouvernements centraméricains s’en prennent aux pandillas et aux maras pour ne pas avoir à adopter d’autres mesures susceptibles de résoudre l’exclusion sociale, l’absence de débouchés et les abîmes d’inégalité sur lesquels ils assoient leur pouvoir et leurs privilèges. Cette situation a des conséquences plus graves que la paralysie sociale. Pour ceux qui s’accrochent à leur pouvoir, les maras et les pandillas deviennent en réalité d’excellents boucs émissaires auxquels on fait porter la responsabilité de l’instabilité de la région, occultant ainsi les causes profondes du problème.

Source: Courrier International, 5 Juin 2008


Conclusion
Dans les semaines à venir nombreux seront ceux tentés de récupérer cet événement au profit de leur agenda politique personnel, comprendre et décrypter de manière objection toute cette confusion sera notre meilleur protection contre l'aliénation et la spirale de la haine planant comme un funeste corbeau sur le firmament troublé des sociétés civilisées...

En attendant les conclusion de l'enquête voici la


Version des témoins présents sur les lieux du crime